Techniques-pilotage.fr
Accueil | Karting | Rallye | Auto piste | Auto/rallye avancé | Moto | Quad | Sécurité | Consommation
Accueil
Karting
Rallye
Auto piste
Auto/rallye avancé
Moto
Quad
Espace sécurité
Espace consommation
Le lexique des sports mécaniques
Où faire du kart
Partenaires
Nous contacter

 

 

Espace consommation

8- La climatisation

--> Quel est l’influence de la climatisation sur la consommation ?

La climatisation fonctionne grâce à l’électricité, on peut donc penser qu’elle n’influe pas sur la consommation. Or il est important de comprendre que l’électricité fournie par un véhicule est crée à partir du moteur, et donc à partir de carburant. La climatisation nécessitant plusieurs centaines de watts, la demande en électricité est alors très forte. Pour  compenser cette demande, le moteur doit tourner plus vite.

Outre une perte de puissance de l’ordre de 15ch, la  consommation augmente généralement d’environ 1 litre aux 100 kilomètres. Sur une année, 225€ peuvent ainsi être sauvés. Cependant, dans les descentes, la climatisation ne consomme rien du moment que l’on utilise le frein moteur. Il n’est toutefois pas utile de bannir complètement son usage. En effet, comme nous allons le voir dans la partie suivante, ouvrir les vitres consomme également beaucoup d’essence. Un petit conseil, au démarrage, n’activez pas directement la climatisation : commencez par aérer le véhicule en ouvrant les fenêtres quelques minutes.

 

9- En descente

--> Vaut-il mieux rouler au point mort ou avec une vitesse ?

La réponse à cette question est sans appel. Il vaut clairement mieux rouler avec une vitesse enclenchée. Pour simplifier : au point mort, on consomme et c’est très dangereux ; avec une vitesse enclenchée, on ne consomme strictement rien, et on est en sécurité. Explications ; au point mort, la voiture est beaucoup plus difficile à contrôler, et le freinage est beaucoup plus délicat. De plus, le véhicule consomme environ 0.5 à 1 litres aux cents kilomètres, afin de maintenir le ralentit. Avec une vitesse enclenchée, du moment que vous ne touchez pas à l’accélérateur, le moteur ne reçoit pas une goutte d’essence, c’est l’inertie du véhicule qui lui permet de tourner. Cette pratique permet également d’améliorer considérablement la tenue de route de la voiture. En cas de freinage, ce dernier sera également beaucoup plus efficace que dans le cas précédent. L’utilisation du frein moteur assure également une vitesse plus régulée, et mieux maîtrisée. Le gain n’est pas énorme, une fois encore de quelques euros par an, mais votre sécurité en sera grandement améliorée.
 

 

10- Les vitres

--> Ouvrir les vitres ou mettre la clim ?

Comme nous l’avons vu dans la partie 7, l’aérodynamique est un facteur très important. Or il faut savoir que les vitres, lorsqu’elles sont ouvertes, entraînent une importante surconsommation. La hausse pouvant atteindre 10%. Aussi il y a une règle simple à appliquer. Jusqu’à 22°C, il est plus intéressant d’ouvrir les vitres, sauf sur autoroute où la climatisation est plus adaptée. Au-delà de 22°C, la climatisation s’avère bien plus avantageuse, dans la mesure où l’on en limite la puissance. L’idéal serait de ne pas dépasser 5 à 7 degrés d’écart entre l’extérieur et l’habitacle.

SOMMAIRE
Introduction

1- Adapter sa conduite
2- Adapter sa vitesse
3- Pression des pneumatiques
4- Passage des rapports
5- Régulateur
6- Le ralentit
7- Les accessoires
8- Climatisation
9- En descente
10- Vitres

Bilan

 

 

 Simon REVEL - Techniques-pilotage.fr - ©2008-2010 - Un site du groupe REVEL WEB