Techniques-pilotage.fr
Accueil | Karting | Rallye | Auto piste | Auto/rallye avancé | Moto | Quad | Sécurité | Consommation
 
Accueil
Karting
Rallye
Auto piste
Auto/rallye avancé
Moto
Quad
Espace sécurité
Espace consommation
Le lexique des sports mécaniques
Où faire du kart
Partenaires
Nous contacter
 

 

Rallye

2) Les trajectoires

En rallye, comme dans la totalité des sports mécaniques, les trajectoires sont la clé des bons chronos ! En effet, un bon positionnement dès l’entrée du virage permet une meilleure vitesse de sortie, notamment lorsque le virage en question précède une ligne droite. Il ne faut cependant pas croire que la trajectoire la meilleure est la plus courte.

 

A) Approche théorique (facultative)

D’un point de vue physique, l’auto est soumise lorsqu’elle tourne à une force, appelée force centrifuge. Cette dernière, lorsque sa valeur dépasse un seuil limite, est responsable de la perte d’adhérence du véhicule. Sur le plan mathématique, cette force (notée F) peut être modélisée par l’équation :

F = 0.5mV² / D

V représente ici la vitesse, et D le diamètre de braquage, et m la masse du véhicule (comme cette donnée est constante, on va la négliger pour simplifier la démonstration). On constate alors qu’un grand diamètre permet une réduction de la force centrifuge, et donc par conséquent d’assurer une meilleure tenue de route. Pour mieux comprendre, prenons un exemple.

Supposons que la voiture perd l’adhérence lorsque la force centrifuge atteint la valeur 500N (soit environ 50kg). Pour gagner du temps en piste, il faut s’approche de cette valeur sans l’atteindre. Il n’est pas nécessaire de poser ce calcul en pratique, cela permet juste de comprendre. Si l’on prends le virage à 49km/h, avec un rayon de 5 mètres, la force appliqué au véhicule sera de (49 x 49) / 5 = 480,20N.  C’est correct, l’auto ne perdra pas son adhérence. Mais arrivons maintenant à 60km/h, et prenons  un rayon de braquage de 7.5 mètres.

 

La force centrifuge aura désormais pour valeur (60 x 60) / 7.5 = 480,00N. Ainsi, en élargissant vos trajectoires, vous pourrez conserver une  vitesse supérieure à celle que vous auriez eu en restant complètement à l’intérieur du virage, et gagner de précieuses secondes. En espérant que cette partie quelque peu « abstraite » ne vous ai pas effrayé, passons maintenant à la pratique.

 

SOMMAIRE
I- Introduction

II- Bases fondamentales
   1- Survirage/sous virage
   2- Les trajectoires partie 1 et partie 2
   3- Le freinage
III- Approfondissement
   4- Le frein à main
   5- Les départs
   6- Le talon pointe
   7- Position des mains sur le volant
Annexes/dossiers
   Dossier de sponsoring / recherche de sponsors
   Conseils spectateurs rallye

 

 

 

 

 
 Simon REVEL - Techniques-pilotage.fr - ©2008-2010 - Un site du groupe REVEL WEB