Techniques-pilotage.fr
Accueil | Karting | Rallye | Auto piste | Auto/rallye avancé | Moto | Quad | Sécurité | Consommation
 
Accueil
Karting
Rallye
Auto piste
Auto/rallye avancé
Moto
Quad
Espace sécurité
Espace consommation
Le lexique des sports mécaniques
Où faire du kart
Partenaires
Nous contacter
 

 

Rallye

1) Survirage/sous virage

Il faut savoir que sur et sous virages interviennent plus fréquemment sur les pistes de terres que sur les routes en bitume.  

A) Survirage

Le survirage intervient lorsque l’arrière de la voiture perd son adhérence, cela peut résulter de beaucoup de facteurs, comme une accélération précoce en sortie de virage, un freinage tardif, ou encore une usure des pneus arrières. Quelle qu’en soit la raison, il faut réagir rapidement, sans quoi le tête-à-queue est inévitable. Cette réaction s’appelle le contre-braquage.

Elle consiste à braquer vos roues dans le sens inverse du virage, afin de rétablir l’équilibre. Ainsi, si par exemple lorsque vous négociez un virage à droite vous sentez le train arrière qui se dérobe, braquez immédiatement et fermement à gauche, jusqu’à ce que l’auto revienne dans l’axe de la route. Attention, en rallye, durant un contre-braquage il est très important de ne pas freiner, car cela intensifierait le survirage. Les meilleurs pourront même accélérer, tandis que les pilotes les moins expérimentés pourront se contenter de lâcher les pédales et de laisser « couler ».

Note : Cette technique est valable pour les voitures à propulsion arrière. Si votre véhicule est une traction, vous devrez également accélérer, en plus du contre-braquage. Le dosage de cette accélération est primordial sur les tractions, afin de contrôle le survirage.

Beau survirage, bien maîtrisé.

B) Sous virage

          Le sous virage est tout simplement l’inverse du survirage abordé précédemment. En effet, il intervient lorsque le train avant perd son adhérence. La cause principale est la survitesse, et la conséquence est la pure et simple inutilité du braquage ! En effet, lorsque vous entrez en sous virage, vous avez beau tourner le volant dans tous les sens, a voiture ne braqueras pas ou très peu. Communément, on dit que l’on « tire tout droit ». Le seul remède au sous virage est le freinage.

En revanche, on peut ici voir un souvirage, le pilote manque la corde.

En effet, en réduisant la vitesse les pneus retrouvent le grip perdu, et il est de nouveau possible de braquer. Attention cependant à ne pas freiner et braquer en même temps, car cela pourrait entraîner un survirage (que vous savez désormais maîtriser). Pour contrer le souvirage, il est possible de tirer très modérément sur le frein à main.

 

Cela aura pour effet de ralentir l'essieu arrière, sans influencer les freins avant. A réserver aux pilotes ayant un certain niveau.

SOMMAIRE
I- Introduction

II- Bases fondamentales
   1- Survirage/sous virage
   2- Les trajectoires partie 1 et partie 2
   3- Le freinage
III- Approfondissement
   4- Le frein à main
   5- Les départs
   6- Le talon pointe
   7- Position des mains sur le volant
Annexes/dossiers
   Dossier de sponsoring / recherche de sponsors
   Conseils spectateurs rallye

 

 
 Simon REVEL - Techniques-pilotage.fr - ©2008-2010 - Un site du groupe REVEL WEB